2012, les offices HLM ont cent ans

Né à la fin du XIXe siècle, le logement social s’enracine dans trois idées simples qui gardent une vive actualité. D’abord, la reconnaissance d’un besoin essentiel : pour vivre correctement, il faut disposer d’un toit. Ensuite, l’égalité républicaine : même quand les revenus du foyer sont trop faibles, le logement doit pouvoir être assuré. Enfin l’intervention publique : quand la mécanique du marché se montre incapable de répondre à ce besoin vital, la dynamique de l’intervention publique doit prendre le relais. Armés de ces principes, deux textes fondateurs vont ouvrir la voie à une invention politique de grand avenir en France : le logement social. La loi Siegfried de 1894 qui donne naissance aux HBM (Habitations bon marché), l’ancêtre de nos HLM, et la loi Bonnevay de 1912 qui offre la possibilité aux communes et départements de créer les offices publics d’HBM, marquent le début de l’intervention des collectivités locales pour développer des logements sociaux sur leur territoire.

Une aventure collective

L’histoire du logement social croise les grandes innovations de l’architecture et de ce que le XXe siècle appellera le « confort moderne ». Des centaines de milliers de familles échappent à la misère des bidonvilles et inventent de nouvelles façons de faire la ville ensemble. Les progrès qu’impulse cette aventure nationale, touchent à tous les aspects de la vie en société : nouveaux modes de construction, nouveaux matériaux, nouvelles esthétiques, avancées juridiques (DALO, loi SRU, allocation logement…), modifications de l’urbanisme, invention de services publics adaptés… Aujourd’hui, par sa dimension et par les moyens qu’il réunit, le parc de logement social joue un rôle pionnier dans l’invention d’un habitat moderne et respectueux de l’environnement.

Mais ce grand vaisseau connaît aussi des turbulences. Les mouvements de la société l’emportent et le secouent. Dans les années 50 et 60, il répond présent à l’effort massif de production justifié par les énormes besoins qui suivent les destructions de la guerre et l’essor économique. Mais cette massification ne se conjugue pas toujours avec la qualité urbaine. Aujourd’hui, il est pris dans un contexte où les injustices sociales s’aggravent, où la spéculation foncière et immobilière durcit chaque jour davantage la ségrégation urbaine, où le manque de perspectives fragilise la jeunesse populaire et abîme ses comportements. Quelles sont aujourd’hui les perspectives d’avenir du logement social ? Comment le logement social peut-il être encore un véritable projet de vie pour les classes moyennes et populaires de notre pays ?

Pour un élan nouveau

Les plus jeunes, faute de pouvoir réunir l’argent nécessaire, ont de plus en plus de mal à quitter le domicile des parents. Une part toujours croissante du pouvoir d’achat est engloutie dans le poste « logement » ce qui pénalise d’autant le reste de la vie courante. Traité en parent pauvre, l’habitat social ne parvient plus à éponger les dérèglements du système. De nombreux foyers n’ont même plus les moyens d’y prétendre. L’inspiration qui a présidé, il y a cent ans, à l’invention des HBM doit reprendre des couleurs, les couleurs du XXIe siècle.

Beaucoup d’innovations sont déjà à l’oeuvre, en matière de réhabilitation, de mixité sociale, de respect de l’environnement, de convivialité. Il est utile d’en faire l’inventaire et le bilan. Le cadre juridique du logement social, ses modes de financements et de gestion méritent d’être interrogés. Aujourd’hui, les « HLM » ne fonctionnent plus comme une offre de service public ouvrant à chaque foyer le choix d’un habitat adapté à ses moyens et à ses besoins. Comment faire entrer dans son second siècle cette aventure toujours prometteuse ? Comment l’ouvrir vers une sécurité sociale du logement qui ne laisserait personne dans l’exclusion et qui faciliterait le parcours résidentiel de chacun ?

Source : Toit et Moi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s